Apprentissage de la peinture a l'huile

apprentissage-peinture-huile-debutant
Apprentissage de la peinture à l'huile

La peinture à l’huile est historiquement la technique la plus noble mais également une des plus complexes. L'apprentissage de la peinture à l'huile est complexe, mais en travaillant vous pourrez peindre "comme un artiste confirmé". Elle a pour particularité d'être siccative : elle durcit au contact de l'air et de la lumière, contrairement à l'aquarelle.

 

C'est vers 1410 que Van Eyck met au point de manière empirique la recette de la peinture à l'huile pour contrebalancer la fragilité de la tempéra (technique de peinture à l'huile basée sur une émulsion). Depuis, presque chaque génération de peintres a apporté son lot d'innovations ou sa touche personnelle. 

 

Pour un travail réussit et de qualité en peinture à l’huile, il y a certaines règles à respecter qui sont d’ordre chimique. Ne prenez pas peur ! Elles se comprennent facilement car elles sont logiques. Trop de jeunes peintres se plaignent des craquelures qui apparaissent ou de la peinture qui ne sèche pas, et puis quels matériaux choisir et comment les utiliser, etc…

 

Voici mes recommandations pour les débutants qui souhaitent s'initier à la peinture à l'huile.  

 

Apprentissage de la peinture à l'huile : le matériel

La qualité de peinture

La peinture est composée de pigments minéraux ou organiques finement broyés, mélangés à de l'huile qui durcit en séchant. Il existe différentes qualités de couleurs qui correspondent à la finesse des pigments et à leur concentration. 

* La qualité étude est destinée aux peintres qui pratiquent beaucoup. Les couleurs sont conditionnées en gros tubes et les prix sont plus abordables.

* La qualité extra-fine est l'huile qui présente le taux de pigment le plus élevé. Il y a généralement qu'un seul pigment broyé sans additifs chimiques. La gamme de couleurs disponibles est immense, c'est l'huile par excellence. 

* La qualité fine se situe tout simplement entre les deux précédentes. 

 

 

Choisissez la qualité correspondant à vos besoins : les qualités étude et fine sont assez solides pour le travail en épaisseur tandis que la qualité extra-fine est recommandée pour les applications fines où vous aurez besoin d'un fort pouvoir colorant.

 

 

Vous pouvez très bien commencer avec la qualité extra-fine et vous restreindre à une gamme de couleurs primaires qui vous permettra de créer toutes les autres.


Voici un choix de couleurs permettant d'obtenir un nuancier complet : 

- un jaune citron

- deux rouges : vermillon et garance foncé

- un bleu outremer + un bleu de Prusse 

- deux bruns d'appoint : ocre et terre de Sienne brûlée

- un blanc de titane

- un noir d'ivoire

 

Le noir peut s'obtenir par mélange : bleu foncé + rouge foncé + jaune).  Par la suite, en fonction de vos besoins, vous pouvez acheter des couleurs plus vives.

La palette

 Il existe des palettes classiques en bois ou plastique. 

Vous pouvez aussi utiliser : 

* une planchette en mélaminé blanc

* un échantillon de carrelage

* des palettes jetables pour éviter la corvée de nettoyage

 

L'avantage de la peinture à l'huile est que vous pouvez laisser votre palette de côté plusieurs heures sans que les couleurs ne sèchent. 

 

 

Si vous débutez en peinture à l'huile, prenez les bonnes habitudes. Sur votre palette, l'ordre des couleurs respectera le cercle chromatique : les couleurs chaudes ensemble et les couleurs froides comme le bleu ou le magenta d'un autre côté.

Les pinceaux

 

 

Il existe différentes formes de pinceaux. Ce sont vos outils, le prolongement de votre main. A la longue, l'expérience guidera votre choix : 

- Les pinceaux ronds peignent les détails et les traits

- Les brosses plates laissent les traces de leur contour, les usées bombées sont plus douces.

 

 

En général, vous aurez besoin de trois tailles de pinceaux : un grand large pour les fonds, un moyen pour les motifs et un petit pour les détails et les finitions.

peinture-huile-pinceaux
Apprentissage de la peinture à l'huile : les pinceaux

Le mélange des couleurs

Peinture-huile-couteau-a-peindre
Couteau à peindre en peinture à l'huile

Le couteau à peindre est idéal pour créer des mélanges sur la palette, vous mélangerez les couleurs avec le pinceau après seulement, pour plus de précision. 

Généralement le peintre crée les nuances en deux temps : d'abord sur la palette, puis sur la toile.

Les supports

La peinture à l'huile adhère pratiquement sur toutes les surfaces. Des toiles prêtes à l'emploi existe en coton (trame large) ou en lin (trame fine convenant bien au travail de précision)

Les panneaux en bois et le papier à peindre offrent une surface lisse et possèdent une texture fine idéale pour les artistes confirmés, ce sont aussi des solutions économiques.

Les médiums à peindre

peinture-huile-apprentissage-medium
Apprentissage de la peinture à l'huile : les médiums à peindre

Le médium sert à fluidifier la pâte qui sort du tube. C'est un mélange d'huile, de térébenthine et de résine en proportions variables. Vous pouvez le créer en utilisant simplement de l'huile de lin mélangée ou non à de la térébenthine. Il suffit d'en ajouter très peu à la peinture jusqu'à l'obtention de la fluidité souhaitée.

Il existe de nombreux médiums du commerce à expérimenter. Par exemple : le médium à peindre siccatif accélère le séchage et est idéal pour une peinture rapide., ou bien encore le médium d'empâtement qui raffermit la peinture, permettant le travail en épaisseur.

L'emploi de ces produits demande de la pratique , mais on peut peindre sans eux.

La peinture à l'huile : méthode et fonctionnement

La méthode traditionnelle

La méthode traditionnelle est à la fois lente, belle et authentique.  Elle s'adresse aux personnes rigoureuses et en recherche d'authenticité.

On commence déjà par tracer les contours avec un fin pinceau ou un fusain.  

Puis l'ébauche qui s'effectue d'une seule teinte fortement diluée. 

Vient enfin le travail des couleurs et des détails toujours plus fin par couches successives, et ce en respectant la règle du gras sur maigre (détaillé ci-dessous).

Pour finir, on applique les glacis  (détaillé ci-dessous) : c'est ce qui donne à la peinture à l'huile toute sa noblesse. 

Si à l'inverse vous recherchez la rapidité d'exécution et la spontanéité, la méthode Alla Prima est faite pour vous.

La méthode Alla Prima

Alla Prima signifie "peindre en une seule séance". Les adeptes de la méthode Alla Prima peignent donc une oeuvre en une seule fois. Ainsi les étapes de l'ébauche et les glacis sont supprimées, le dessin préparatoire est optionnel et les couleurs sont appliquées en une seule fois (une couche par opposition à la superposition de couches de la méthode traditionnelle).

Cela nécessite une grande expérience : l'ensemble du matériel est préparé d'avance : les pinceaux et la palette notamment, l'artiste visualise par avance son oeuvre et peints l'ensemble avec une grande dextérité.  

Apprentissage et premiers pas en peinture

Les dégradés

Peindre un dégradé de couleurs est un exercice idéal pour apprendre à maîtriser le pinceau et la texture de la peinture à l'huile. 

A partir de deux couleurs de vote choix, réalisez un dégradé en mélangeant progressivement l'une à l'autre. Pour avoir un rendu fondu, utilisez un pinceau doux. 

Le glacis

Le glacis est une couche très fine de peinture qui rehausse ou renforce la couleur de base par transparence. Il peut être posé sur une surface sèche en frottant de la peinture très diluée au médium, ou sur une surface mi-fraîche avec un pinceau doux. C'est une technique utilisée pour obtenir des couleurs plus vives et variées.

 

Le dégradé du haut est réalisé avec de la peinture en pâte, le deuxième avec un peu d'huile, le troisième en glacis et sans blanc.

 peinture-huile-fondamentaux-degrades
Les dégradés en peinture à l'huile

Le gras sur maigre

Si vous voulez accumuler plusieurs couches de peinture, comme des glacis, vous aurez besoin de respecter la règle du gras sur maigre. En effet, quand la peinture sèche, elle s'étire. Il s'agit d'éviter qu'une sous-couche s'étire et fasse craqueler la surface déjà sèche. 

Pour cela, les premières couches doivent être maigres, peintres avec de la térébenthine pour sécher rapidement, et les couches suivantes plus riches en huile pour sécher en dernier.

Les textures de la peinture

La solidité et la transparence de l'huile en fait un matériau très souple permettant d'obtenir d'infinis rendus de matière : 

* Vous pouvez littéralement sculpter la peinture avec le couteau à peindre, par exemple. 

* L'utilisation liquide de la peinture permet des coulures et des projections. 

* L'épaisseur de l'huile rend l'expression des coups de pinceau. 

* Une couche assez épaisse peut recevoir des empreintes : bouchon, manche de pinceau, etc

* Vous pouvez peindre par retrait, ou en tamponnant de la peinture avec un chiffon. 

 

Toutes ces possibilités peuvent être le commencement d'une personnalisation de votre peinture, mais aussi permettre de mettre en  valeur un mouvement ou exprimer une émotion.

 

 

Prochain article : nous verrons ensemble un exercice de réalisation de dégradés (article à venir).

 

Découvrez une vue d'ensemble des différents styles artistiques ou retournez sur le blog 

 


 

 

Vous avez aimé ? Aidez-moi à faire connaître Portrait Peinture, site spécialisé dans la peinture personnalisée, en partageant avec vos amis. Un petit commentaire est toujours apprécié, et sans censure.

Écrire commentaire

Commentaires: 0