Peindre un dégradé

Comme nous l'avons vu dans l'article Apprentissage de la peinture à l'huile, la maîtrise de la peinture à l'huile est complexe nécessitant l'apprentissage de divers techniques telles que le dégradé, le glacis et le gras sur maigre. 
Le dégradé est un apprentissage de base d'où découleront les deux suivantes, c'est pourquoi nous allons voir ensemble comment peindre un dégradé, pas à pas. 

Pour cet exercice, la réalisation de dégradés, choisissez deux couleurs pour créer un fond. Le principe sera toujours le même, qu'il s'agisse d'un ciel, de la mer ou de végétation.

Peindre un dégradé pas à pas

 

 

 

 

 

 

Les premières couleurs sont toujours maigres et transparentes, donc très diluées à la térébenthine ou au white spirit. 

Cette sous-couche évitera que l'on voie le blanc de la toile car la peinture à l'huile est plutôt transparente. 


 

 

 

 

Après séchage, peignez avec de la peinture diluée au médium à peindre ou avec un peu d'huile. Il est important de peindre en fines couches au début, de sortes que les touches successives puissent se fondre entre elles. 

Pour mettre en valeur votre première couleur, vous allez créer un léger dégradé, du bleu sombre au clair en préparant trois couleurs : un bleu avec une pointe de noir, un bleu pur, et un bleu avec une pointe de blanc. 

Posez ces trois couleurs en trois bandes horizontales, puis, avec un peu d'huile, dégradez-les avec une brosse plate et douce par des mouvements transversaux. 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

La brosse plate laisse des traces variées mais les poils doux fondent les touches entre elles sans retirer la peinture.

Ce principe est valable quel que soit le dégradé envisagé. Il se prépare d'abord sur la palette en deux, trois ou quatre couleurs qui sont ensuite posées sur la toile puis dégradées entre elles à l'aide d'une brosse douce. 


 

 

 

 

 

 

 

Pour le dégradé de vert, les trois nuances sont appliquées mais avec un angle différent pour un dégradé différent. 


Pour faire apparaître des motifs précis, ici du pollen de pissenlit, grattez dans la peinture fraîche avec un pinceau aux poils durs ainsi qu'avec le manche de votre pinceau.  La peinture retirée ou grattée fait apparaître la couche du dessous, plus claires


Réaliser un dégradé : aller plus loin

Quelques recommandations personnelles pour réaliser un vrai dégradé, avec une explication imagée  :

Un petit pinceau usé bombé est idéal pour fondre des contours trop nets, je le passe doucement à cheval sur les deux zones fraîches, ici le ton chair et le vert. 

 

On fait ressortir le premier plan en précisant les détails et en laissant les fonds flous. Je peins les traits fins avec un pinceau rond, petit, pour les détails. 

 

Choisir un minimum de couleurs est une astuce pour réussir une composition. Plutôt que la profusion de couleurs, apporter du contraste est la vraie clé :

- le clair-obscur, c'est à dire un plan clairet un plan foncé, ici l'enfant clair sur fond sombre.

- opposer des couleurs froides et chaudes, ici la chair orangée et le bleu vert du fond,

- opposer des rendus de matière, le fond où l'on sent la touche et la peau lisse de l'enfant, mettent en valeur la douceur du personnage.

 

Cet article fait suite au premier du nom pour apprendre les bases de la peinture à l'huile

 

Découvrez une vue d'ensemble des différents styles artistiques ou retournez sur le blog 

 

Vous avez aimé ? Aidez-moi à faire connaître Portrait Peinture, site spécialisé dans la peinture personnalisée, en partageant avec vos amis. Un petit commentaire est toujours apprécié, et sans censure.


Écrire commentaire

Commentaires: 0